samedi 21 avril 2018

Du riz pilaf

Bonjour mes petits padawans de la cuisine.  Comment allez-vous en cette belle journée?  Très bien, je l'espère.   Nous, ça va, la forme se maintient, petit chat comme à son habitude est d'une vitalité olympique, toujours à courir partout, c'est incroyable une telle énergie, de plus qu'il ne fait plus de sieste l'après-midi depuis déjà un long moment.  Notre petite poupée, c'est toujours pareil, elle pousse bien, je ne vais pas encore vous parler de son anémie, on en reparlera quand elle sera guérie.  Les travaux avancent, mais quand on est que deux pour tout faire cela prends du temps.  Alors aujourd'hui, je vous propose un classique pour la cuisson du riz, car on n'est pas obligé de cuire simplement son riz à l'eau, on peut lui donner beaucoup plus de goût.


Allez c'est parti, on se lance.

Les ingrédients :

- du riz
- du bouillon
- un filet d'huile d'olive
- un oignon

On va commencer par mettre un filet d'huile d'olive, dans notre casserole mais celle-ci devra pouvoir passer au four, on vient y ajouter notre oignon finement coupé, on va le faire cuire sans coloration.


 Pendant ce temps, on va venir mesurer notre riz, ici j'ai fait deux sachet de riz que j'ai ouvert.

 

Quand notre oignon est cuit, on vient y mettre notre riz que l'on va faire perler, c'est à dire qu'on va le faire rouler dans l'huile, pour le faire devenir presque transparent.




 A ce stade, on vient ajouter le même volume de bouillon que celui du riz, c'est pour cette opération que l'on a mesuré le riz auparavant.




 Quand le bouillon est ajouté, on vient couvrir et le tout par au four à 180 degrés pour 17 minutes.


A la sortie du four, faîtes attention la casserole est très chaude, un délicieux riz pilaf, je dois vous avouez que je ne prépare jamais mon riz d'une autre manière, celle-ci est bien plus facile et goûteuse, que de cuire simplement son riz à l'eau.



Alors qu'attendez-vous pour vous lancez?  Il n'y a rien de compliquer.


mardi 17 avril 2018

Des paupiettes aux légumes

Bonjour mes petits padawans de la cuisine.  Comment allez-vous?  Très bien, je vous le souhaite de tout cœur.  Ici, petit chat est de plus en plus serviable, quand je veux me servir une tasse de café, il va dans le frigo et me donne le lait, c'est trop craquant.  Sinon, il ne parle toujours pas à part des mercis, enfin à sa façon. Ma petite poupée, souffre toujours d'anémie, elle est encore sous traitement, je ne sais pas quand on pourra arrêter. Le fer, lui donne des maux de ventre terrible pauvre chérie.  Doudou, lui va très bien, il a commencé une chaîne Youtube sur le bricolage et pleins d'autres choses, si cela vous tente d'aller y jeter un œil, cela lui ferait bien plaisir, le nom de sa chaîne KNIGHT 35640.  La chaîne Youtube de doudou  Mais bon c'est un tout autre sujet dont on reparlera plus tard.  Alors quoi de beau au menu aujourd'hui? Et bien, en allant aux courses, il y avait une promo sur les paupiettes, je suis d'accord avec vous les faites maison sont bien meilleures mais bon en dépannage cela peut rendre service, alors je les ai accommodé aux légumes.


Allez c'est parti, on se lance.

Les ingrédients :

- des paupiettes
- de la matière grasse de votre choix
- oignon
- ail
- céleri branche
- blancs de poireaux
- des carottes
- un bouillon cube
- des pommes de terre


On va commencer par mettre un peu de matière grasse au fond de notre plat, moi j'ai utilisé mon Moulinex 12 en 1, mais une casserole ferait très bien l'affaire.


Quand notre matière grasse est chaude, on vient y mettre nos paupiettes, et on va les faire colorer sur chaque face.




Ensuite, il ne reste plus qu'à ajouter nos légumes, ici, j'ai choisi des oignons coupés émincés, deux gousses d'ail, trois branches de céleri vert, des carottes (oui elles sont surgelées, je les achète par 5 kilos et je les congèle comme cela j'en ai toujours sous la main), des blancs de poireaux.



 On y ajoute notre cube de bouillon, on va venir mouiller à hauteur.


 Et c'est parti, pour la cuisson, avec mon Moulinex, j'ai mis une cuisson mijotée de 60 minutes



 A la fin des 60 minutes, j'ai ajouté des morceaux de pommes de terre, pour en faire un plat complet.




 Pour les pommes de terre, j'ai ajouté 30 minutes, enfin on ajuste le temps pour que nos pommes de terre soient cuites.


 Et voilà le résultat, un délicieux plat complet, qui s'est préparé en un rien de temps et qui a cuit tout seul dans son coin, c'est quand même bien pratique des plats rapides et très simple à réaliser.


Alors vous attendez- quoi, pour vous lancez c'est tellement simple.

dimanche 15 avril 2018

Recette anti-gâchis : un gratin à la raclette

Bonjour mes petits padawans de la cuisine.  Comment allez-vous?  Très bien, je vous le souhaite de tout cœur.  Sinon, ici, tout le monde se porte bien, la vie prend son petit train train.  Une vie de famille à quatre demande un peu plus d'organisation mais c'est un tel bonheur de regarder ses enfants. Petit chat est un grand frère adorable tellement attentionné vis à vis de sa petite sœur, j'espère que cette complicité durera toujours.  Alors aujourd'hui, j'ai décidé de commencer une nouvelle série de recette sur le blog, les recettes anti-gâchis et oui car on se retrouve tous avec des restes que l'on ne sait pas toujours comment les accommoder.  On va commencer aujourd'hui, par une recette pour accommoder les recettes de raclette.


Allez c'est parti, on se lance.


Les ingrédients :

- des pommes de terre cuites
- du fromage à raclette
- de la charcuterie
- de la crème fraîche


On va commencer par couper nos pommes de terre en rondelles, on va venir en placer une couche au fond de notre plat à gratin.




On a toujours un reste de charcuterie à passer, ici était du jambon blanc, mais cela aurait pu être du bacon, jambon fumé,... et l'on va l'ajouter au dessus de notre couche de pommes de terre.


 Par dessus le jambon, on vient mettre une couche de fromage à raclette.


 On vient remettre des pommes de terre au dessus du fromage jusqu'à presque remplir notre plat.


Pour terminer notre gratin, on va y placer une nouvelle couche de fromage, et par dessus j'ai mis un filet de crème fraîche liquide.



Le tout va partir au four pour une vingtaine de minutes à 180 degrés. Et voilà, le résultat, un joli gratin idéal avec une petite salade, où tous nos restes de raclette sont passés, une excellente recette anti-gâchis.


Alors avouez c'est hyper simple, alors on dit stop au gâchis et on se lance.





mardi 10 avril 2018

Une rouelle à la sauce barbecue à la mijoteuse.

Bonjour mes petits padawans de la cuisine.  Comment allez-vous aujourd'hui?   Très bien, je l'espère.  Nous on va très bien, petit chat devient de plus en plus un petit homme, et oui maintenant sous la douche, il se lave tout seul, oui d'accord, je le lave par la suite car il ne passe pas partout mais l'idée est là, il prend le pommeau de douche et se rince tout seul, où est passé mon petit bébé?  Quand je pense qu'en septembre, il va rentrer à l'école, mon cœur de maman se serre, pfff il va me manquer, mes journées sans lui qui tournent autour de moi, ah mais c'est la vie, il doit aller à l'école.  Mais ce n'est pas le sujet de la discussion, on en reparlera en mois de septembre.  Sinon, aujourd'hui, je vous propose une recette à la mijoteuse, mais on pourrait très bien la réaliser à la casserole.


Allez c'est parti, on se lance.


Les ingrédients :

- une rouelle
- des oignons
- de la sauce barbecue ( la recette de la sauce maison sera très vite en ligne)



Dans le fond de notre cocotte, on va venir mettre nos oignons émincés.


 Par dessus nos oignons, on vient placer notre rouelle, par dessus je viens verser ma sauce barbecue ( j'ai testé la sauce barbecue Mississippi que j'ai acheté à Grand Frais), mais vous aurez très bientôt la recette de la sauce barbecue maison sur le blog. J'ai mis d l'eau de la bouteille pour la rincer et je l'ai vidé dans ma mijoteuse.




 On va mélanger un peu la sauce, et on va lancer la cuisson, à très basse température pour 6 heures.



 Au bout des 6 heures de cuisson, voilà le résultat.


 On obtient une viande fondante, bien relevée c'est un délice.


 Alors avouez c'est trop facile, qu'attendez-vous?